Port-Bouet : Kedjevara Dj apporte de la joie à la population de Gonzagueville

by lookatshows / Nov 16, 2018 / 0 comments

Comme l’a dit un sage « Pour réussir dans la vie, il faut respecter certaines règles. Travailler avec amour et passion, avoir le courage, voir la tête sur les épaules, avoir du respect pour les ainés… ». Lui, a bien compris cette maxime. Dans le milieu du showbiz ivoirien, tout comme dans la vie quotidienne, Yao Parfait, plus connu sous le pseudonyme de Kedjevara est connu pour sa générosité, son sérieux dans le travail et le respect qu’il voue à ses ainés. Cet artiste a toujours eu la main sur le cœur et est très respectueux, nous ont confié plusieurs ivoiriens et amis de l’artiste. Le mercredi 14 novembre dernière, l’artiste a une fois de plus fait parler son cœur. Cela, dans le cadre des festivités de la célébration de ses 10 années de carrière. Ne reniant pas son passé, le patron de la structure 18 Avril Production est retourné dans la commune de Port-Boue, plus précisément au quartier de Gonzagueville. Ce secteur de la ville d’Abidjan dans lequel il a passé une partie de sa vie. Ayant les mains remplies de présents, le Zoura Emporio a rendu visite aux pensionnaires de l’hôpital de Gonzagueville. Des enveloppes d’une valeur de plus de 300.000 FCFA ont été remises aux mères internées en salle de suite de couche. Un geste applaudi par le personnel de ce centre de santé. L’école étant la base de doute éducation, Kedjevara s’est ensuite rendu au Groupe Scolaire Saint Cyr, l’école qui lui a donné le savoir. Heureux de retrouver son ex directeur et certains visages qui ont marqué son enfance, Parfait a fait un don à ce temple du savoir. Cela, afin de contribuer à l’éducation de ses jeunes frères. Ce sont des ordinateurs, des pots de peintures, des apports en matériels de constructions et d’éducations…le tour évalué à une valeur de plus de 7.000.000FCFA. Heureux d’avoir apporté un brin de joie et de sourire à ses frères, l’artiste a affirmé « Je suis parti d’ici pour arriver où je suis aujourd’hui. Je suis fier d’avoir vécu à Gonzagueville. Tu ne peux pas chanter tout le temps la souffrance, donner de la joie aux gens, et toi-même ne pas être une bonne personne. » Cela, avant de préciser qu’il faut contribuer au bien-être de son prochain quand on a un peu de moyens. Pour cette visite dans son quartier d’enfance, l’artiste s’est fait accompagner d’Antoinette Allany, sa génitrice, Venon Dj, Dj Pharaon, Dj Moasco, Mc One…et des membres de l’équipe de la structure 18 Avril Prod.

 

M.SA