Fashion Police sur Miss Côte d'Ivoire : Andrea Aka allume Awa Sanoko

by lookatshows / Jan 06, 2021 / 0 comments

Awa Sanoko s’est taillée une popularité depuis quelques années en s’érigeant via ses comptes sur les réseaux sociaux en Joan Rivers ivoirienne spécialisée sur le concours Miss Côte d’Ivoire et ses lauréates.

À chaque sortie ou photo publiée des Miss, Awa décortique les allures, les poses, les tenues, tout passe au peigne fin. Elle, que les internautes surnomment désormais Karaba (en référence à la sorcière dans le long métrage d’animation Kirikou) n’hésite surtout pas à blâmer ce qui pour elle n’est pas digne ou à la hauteur du rang de reine de beauté. Elle s’y est spécialisée à tel point que des milliers d’abonnés scrutent ses comptes à chaque apparition de Miss sur les réseaux sociaux. Cette année 2020, Marilyne Kouadio et ses dauphines en font les frais.

Si tout part de son envie de mettre en relief les choses à améliorer par le comité d’organiser et l’attitude de nos reines de beauté, la tournure qu’elle prend aujourd’hui commence à créer de l’exacerbation auprès de certains observateurs et non des moindres. C’est le cas de Andrea Aka, finaliste Miss Côte d’Ivoire 2015 et activiste dans le monde de la beauté ivoirienne qui a manifesté son ras-le-bol face à l’attitude d’Awa Sanoko, notre Miss Model Of The World 2015.“Au lieu de se gonfler derrière son écran, je ne comprends pas pourquoi Awa ne se présente pas à Miss Côte d’Ivoire simplement pour montrer la perfection qui la caractérise ! ... Gagner un concours de mannequin et un concours de beauté, voilà deux choses bien différentes.”