D.Tayorault : comment il a arrangé le 1er son coupé décalé

by lookatshows / Jan 21, 2019 / 0 comments

David Tayorault, dit Totorino le Samouraï était aux premières heures du coupé décalé. Le musicien émérite ivoirien est d’ailleurs le tout premier arrangeur de la musique coupé décalé, avec le single «Sagacité» de Douk Saga.

Totorino revient sur les circonstances de la réalisation de cette chanson et comment, grâce à David Monsoh,  il rencontre Douk Saga à Paris en 2003. Il explique : «J’étais en fin de séjour à Paris. La veille de mon retour à Abidjan en 2003, David Monsoh me fait appel et me dit : « Est-ce que tu peux faire quelque chose pour mon jeune frère et ses amis de la Jet Set ?».

Le même soir il est allé me les présenter dans un studio d’enregistrement Parisien.

Il y avait une bonne vingtaine d’artistes ivoiriens à l’intérieur du studio. «J’ai dit alors là :«qu’est ce qui se passe ici. Je vois un mec frêle qui se présente à moi, il s’agit de Douk Saga. Quand j’ai fini de lui poser la question « qu’est-ce qu’ils ont comme chanson ?». Douk Saga me dit : «Vieux père, nous, on n’a pas de chanson. On pensait que tu devais venir créer quelque chose et nous, on allait s’enjailler la dessus. J’ai dit:« Tout le monde dehors, revenez dans 45 minutes ». Quand ils sont revenus, chacun a posé sa voix sur le beat. Quand je suis arrivé à Abidjan 2 jours après, j’ai fait appel à Jean Roger, mon choriste à l’époque. On a travaillé sur la chanson. On a gardé la voix de Douk Saga et celle de Julien Goualo et Petit Denis», confie David Monsoh.