Covid-19: Les Ong Yelenba WIA, J’aime Jacqueville et Yvidero soutiennent les populations de Jacqueville et de Toukouzou-Hozalem

by lookatshows / Apr 28, 2020 / 0 comments

Les ONGs Yelenba- Women in Action, J’aime Jacqueville et l’humoriste, Yvidero, résolument engagées dans la prévention et la lutte contre le Covid-19, ont procédé, à une remise de dons en matériels de protection, ce samedi 25 avril 2020, dans les sous-préfectures de Jacqueville et de Toukouzou-Hozalem.

Les dons ont été faits respectivement aux centres de santé ruraux des villages d’Adesse, et d’Avagou, à la population d’Adoumangan, à la Croix rouge locale, à l’hôpital général, et à la gendarmerie, dans la localité de Jacqueville, ainsi qu’au centre de santé rural de la sous-préfecture de Toukouzou-Hozalem, dans le département de Grand-Lahou. Il s’agit de 14 seaux pour le lavage des mains, de masques de protection (1550 masques chirurgicaux jetables et 350 réutilisables), de 1500 gants, de 45 bouteilles de 2 litres de gels hydro-alcooliques, de 4000 savons pains (Fanico), et de 12 bouteilles de 5 litres de savon liquide d’une valeur totale de près de deux million de FCFA (2.000.000 FCFA).

L’action conjointe de ces donateurs contre le coronavirus s’inscrit résolument dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du COVID-19 et vient en appui aux actions gouvernementales déjà menées sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Parlant aux noms des donateurs dans chacune de ces localités, Mme Aissata Sidibé N’Dia, Présidente de l’Ong Yelenba Women In Action, et Chef de délégation, a signifié l’importance de se mobiliser pour soutenir les centres de santé et le personnel médical qui sont en première ligne dans la lutte contre le COVID-19.

"Nous sommes présents ici aujourd’hui pour vous apporter notre soutien et vous prévenir de respecter et d’appliquer les mesures barrières car le coronavirus est une réalité en Côte d’Ivoire où on dénombre actuellement plus de 1000 cas de contamination. Ces dons sont pour vous aider à faire face à cette maladie", a expliqué Aïssata Sidibé N’Dia en présence des chefs traditionnels, du corps médical et des représentants des différentes couches de la population. Mme N’dia n’a pas manqué de donner des conseils d’usage et de faire des démonstrations relatives au lavage des mains et à l’usage des masques et cache-nez.

À Toukouzou-Hozalem, Doumbia Djibril, le sous-préfet de la localité, a exprimé sa gratitude et celle de l’État de Côte d’Ivoire à l’endroit des donateurs. "Nous vous disons un grand merci d’avoir pensé à nos populations et à nous-mêmes pour ce don de portée humanitaire. Au nom de l’État de Côte d’Ivoire, nous vous félicitons d’avoir répondu à l’appel du gouvernement dans cette lutte et vous remercions pour votre engagement," s’est exprimé le sous-préfet non sans assurer de l’utilisation efficiente de cette donation.

À l’hôpital général de Jacqueville, Docteur Atté Flora, directrice départementale de la santé, a transmis les remerciements de Madame le Préfet de Jacqueville, présidente du comité départemental de lutte contre les épidémies, et a salué l’initiative de solidarité menée par les ONGs ’’Yelenba WIA’’, ’’J’aime Jacqueville’’ et de l’artiste Yvidero.

Pour sa part Yvidero, a noté l’importance de ces dons dans la lutte contre le COVID, mais aussi en soutien à ces centres de santé qui manquent cruellement de matériels de première nécessité, tels que les gants, et les masques chirurgicaux.

« En dehors du COVID, le personnel soignant est résolument engagé pour soigner nos populations, ces dons aideront aussi à soulager leurs besoins en matériels de première nécessité. »

Les trois partenaires ont chaleureusement remercié les généreux donateurs, les Familles YACE, ETTE et KEITA pour leurs contributions financières, UNILEVER et sa directrice Mme Manon Karamoko pour le don en savons Fanico, ainsi que les P’tits Tours pour les cache-nez réutilisables offerts.

Composées de femmes dynamiques et engagées, qui viennent de tous horizons, Yelenba-Women in Action œuvre pour l’autonomisation de la femme et la sensibilisation des jeunes filles en Côte d’Ivoire.

L’Organisation Non Gouvernementale J’aime Jacqueville (ONG JJ), créée le 14 décembre 2018 à Jacqueville, est une association à but non lucratif travaillant en étroite collaboration avec les jeunesses rurales et les associations de femmes, les autorités coutumières, municipales, administratives et sanitaires de Jacqueville. Elle s’engage à participer objectivement à l’inclusion financière en milieu rural, la vulgarisation des nouvelles technologies, et à la promotion de la santé et du bien-être basée sur la valeur universelle du respect de soi, des autres et de l’environnement.

L’artiste Yvidero est une humoriste, comédienne, productrice ivoiro-capverdienne. Elle utilise l’humour pour faire passer un message et décrier des maux de société, surtout en Afrique et dans la vie active