Accusé d’avoir assassiné son oncle, le jeune ivoirien josué kakou trouve refuge en europe

by lookatshows / May 03, 2016 / 0 comments

Cela fait près de 3 ans que le jeune de 30 ans Josué Kakou a trouvé refuge en Europe pour un fait qu’on pourrait qualifier d’homicide involontaire pour son rôle dans la mort de son oncle. Il y a émigré pour échapper à la prison et la vengeance; si bien qu’au quartier AGBEKOI d’ABOBO (au nord d’Abidjan), Kakou Josué ne peut plus y mettre les pieds.

Les faits remontent en 2013, alors que le pays se remettait progressivement de la crise postélectorale. En effet, alors qu’il fait la connaissance d’Arlette Maffo , une jeune camerounaise , il décide de vivre avec elle pendant 1 année, soit depuis 2012. Malheureusement, l’oncle du jeune-homme, le désormais feu Kakou Barthelemy avec qui il travaillait, voyait les choses autrement. Pour sécuriser son idylle, Josué a décidé de l’épouser. L’oncle a adressé un refus catégorique à leur union car, tout simplement parce que la future épouse de son neveu n’étant pas ivoirienne. Mécontent de la réaction de l’oncle, Josué en parle directement avec son géniteur qui lui aussi partage l’avis de l’oncle. Désormais, le couple devrait faire face au courroux de l’oncle. Intrigues, menaces, injures…meublent dorénavant le quotidien des futurs mariés jusqu’à ce que l’irréparable se produise le dimanche 20 octobre 2013.

Ce jour-là, selon les témoignages, oncle Barthelemy, voyant que ses menaces ne parviennent pas à faire reculer le couple, décide de s’en prendre physiquement aux concubins. Il fait alors irruption à leur domicile. Il y aurait eu certains échanges verbaux, puis l’altercation avec la jeune Maffo. Alerté par les appels au secours de sa chérie, Josué sort aussitôt de la douche et se jette sur son oncle pour épargner son idylle du danger.

Malheureusement, Josué par un geste mécanique précipité, envoie la victime au plancher en se frappant lourdement la tête au sol. Quelle imprudence fatale ! Conduit à l’urgence de l’hôpital HOUPHOUET-BOIGNY d’Abobo, l’homme rend l’âme par la suite pour une commotion cérébrale. Son décès est survenu ce dimanche-là aux environs de 22heures. L’accusé avait déjà pris la fuite.

A ses trousses depuis lors, non seulement la police, mais la veuve Kakou, l’épouse du défunt oncle. Des avis de recherche sont lancés dans la presse ivoirienne. Josué est donc devenu un criminel, malgré lui.

Aux dernières nouvelles, il a trouvé refuge en Europe pour échapper à la prison et à une vengeance de la veuve.si bien qu’en plus du drame, la veuve accuse Josué d'avoir confisqué une forte somme appartenant à son mari avant de s'enfuir. Bien qu’aujourd’hui, le jeune homme vit dans la clandestinité et en permanence avec la peur, ses proches, s’inquiètent pour sa survie.

M T