10 moments forts qui ont marqué la mode en 2019

by lookatshows / Jan 06, 2020 / 0 comments

Jennifer Lopez en "Jungle Dress", le lancement de la maison Fenty de Rihanna, le décès de Karl Lagerfeld... Alors que l'année touche à sa fin, retour sur les 10 moments qui ont marqué la mode en 2019.

Les robes "mèmes couture" de Viktor & Rolf, Jennifer Lopez et son iconique robe jungle au défilé Versace, la signature du "Fashion Pact" pour une mode plus respectueuse de l’environnement… L'année 2019 n'a pas manqué de phénomènes viraux. La plateforme de recherche de mode Lyst revient sur les moments les plus marquants.

Les robes-mèmes du défilé Viktor & Rolf

 

Le 24 janvier dernier, lors de son défilé haute couture, la maison néerlandaise Viktor & Rolf présentait des robes en tulle gigantesques, ornées de messages pop et incisifs. « I'm not shy I just don't like you » (Je ne suis pas timide, je ne vous aime tout simplement pas) « Sorry I'm late I didn't want to come » (Désolée, je suis en retard, je ne voulais pas venir), « No photos please » (Pas de photos, s'il vous plaît) ou encore « I'm my own muse » (Je suis ma propre muse). Des slogans qui ont aussitôt fait l'objet de mèmes hilarants sur les réseaux sociaux.

Le décès de Karl Lagerfeld

Le 19 février 2019, l'industrie de la mode a pleuré la mort de Karl Lagerfeld. Le directeur artistique des maisons Chanel, Fendi et Chloé décède après quelques semaines d'absences publiques. Les personnalités des quatre coins du monde rendent hommage au créateur, devenue une figure légendaire. C’est Virginie Viard, son bras droit, qui lui succède chez Chanel.

Le MET Gala en mode camp

Evénement incontournable, le MET Gala a accueilli un parterre de stars rivalisant d'audace vestimentaire pour son thème "Camp". Parmi elles, Lady Gaga, qui a changé quatre fois de tenue en direct sur le tapis rouge, Katy Perry habillée en lustre puis en hamburger, Jared Leto et sa double tête Gucci ou encore Billy Porter en "Sun God" transporté par six hommes.

Céline Dion, icône de la Fashion Week parisienne

De la combinaison Chanel au jean asymétrique de Ksenia Schnaider, au body blanc cassé et à la robe 3D Iris van Herpen, Céline Dion s'est imposée comme une véritable icône de mode à la Fashion Week de Paris, en juillet 2019. Ses nombreux looks couture ont provoqué une augmentation de 7 831% des mentions sociales en seulement quatre jours. La chanteuse canadienne a multiplié les looks extravagants signés des plus grands créateurs, montrant une fois de plus qu'elle maîtrise les codes de la mode comme personne.

Rihanna lance Fenty avec LVMH

Après des mois de spéculation, Rihanna a officiellement annoncé le lancement de Fenty, le 10 mai dernier, devenant la première femme à créer une marque originale chez LVMH. La nouvelle maison de luxe a généré plus de 7 millions de réactions sur les réseaux sociaux dans le monde et plus de 5000 articles de presse, et ce le premier mois seulement. Après le succès de sa marque de beauté Fenty Beauty, rien ne semble arrêter la chanteuse qui a réussi à construire un vértiable empire.

La mode signe un "Fashion Pact" en faveur de l'environnement

Le 24 août 2019, à l'occasion du sommet du G7 tenu à Biarritz, près de 150 marques de mode ont signé un Fashion Pact initié par Emmanuel Macron et François-Henri Pinault, PDG de Kering. Ce pacte vise à limiter l'impact de l'industrie de la mode sur le climat, la biodiversité et les océans via des objectifs fixés à horizon 2030 et 2050.

Le défilé Savage x Fenty

 
 

Défilé Savage x Fenty by Rihanna© Getty Images

 

Le 10 septembre dernier, à New York, Rihanna présentation la nouvelle collection de sa marque de lingerie Savage x Fenty. La chanteuse a offert un show phénoménal et inclusif, à l'image de sa griffe qui célèbre toutes les morphologies, qui envoyait complètement valser les codes des défilés traditionnels. Pour cet événement très attendu, Rihanna a réuni un casting 5 étoiles : des artistes musicaux comme Halsey, Migos, A $ AP Ferg et Fat Joe, Big Sean, Normani et DJ Khaled et les manneequins Cara Delevingne, Gigi et Bella Hadid, Alek Wek et Joan Smalls. Diffusé le 20 septembre sur Amazon Prime Video, le défilé a fait augmenter les recherches liées à la marque de 43% d'après le rapport Lyst.

Jennifer Lopez reporte son iconique "Jungle Dress"

En 2000, lors de la cérémonie des Grammy Awards, Jennifer Lopez avait marqué les esprits avec une robe Versace baptisée "Jungle Dress", qui avait participé à la création de Google Images en 2001. Près de 20 ans plus tard, en pleine Fashion Week de Milan, la chanteuse a fait une apparition surprise sur le podium du défilé Versace dans une version revisitée de sa robe culte, devant un public ébahi et une Donatella Versace, ravie de son effet. L'occasion pour J-Lo de montrer qu'elle n'a rien perdu de sa superbe 20 ans après et pour Versace de signer un joli coup de pub'. Un moment de pop culture qui a enflammé la Toile.

Kate Middleton rend hommage aux créateurs pakistanais

Lors de leur visite royale du Pakistan en octobre, le prince William et Kate Middleton ont choisi des tenues de designers et de marques locales, faisant hommage à la culture et à l'histoire régionales. Après la sortie de la duchesse de Cambridge en salwar kameez, vêtement traditionnel, les recherches pour cet article ont augmenté de 170% la semaine suivante. Jenny Packham, Beulah London et Ghost, les marques qui ont été portées lors de la tournée, ont vu une hausse collective de 139% des recherches. 

Adut Akech, mannequin de l'année

Adut Akech a remporté le titre de "mannequin de l'année" aux Fashion Awards le 2 décembre dernier à Londres. Depuis plusieurs saisons, cette mannequin soudanaise âgée de 19 ans défile pour les plus grands et insuffle un vent de diversité dans la mode. Pourtant, rien ne prédestinait cette étoile montante à embrasser une telle carrière. Née, en 1999, au sein d’une fratrie de cinq enfants, elle a sept ans quand elle doit fuir son pays natal pour se réfugier au Kenya, puis à Adelaïde, en Australie. La famille s’y installe définitivement sous le statut de réfugiés politiques. Bien décidée à bousculer l'industrie de la mode, le top n'a pas hésité à dénoncer le racisme d'un magazine qui l'a confondue avec une autre mannequin noire.